Les bienfaits de la Méditation, du Qi Gong et du Taïchi Chuan

Vous trouverez dans cette rubrique une compilation d'articles de presse sur les bienfaits des disciplines que nous enseignons.

Comme bien des gens, Lisette Daigle a découvert le tai chi taoïste par hasard. De son propre aveu "pas vraiment sportive, mais relativement en forme", familière avec la méditation, l'enchaînement des mouvements lents, tout en détente, l'intriguait. C'était il y a sept ans, presque trois ans après son face à face avec le cancer qu'elle avait vaincu après une double mastectomie.

C'est dire qu'à cet égard elle n'avait pas d'attentes particulières, les premiers effets bénéfiques sont donc arrivés comme une heureuse surprise. "Comme toutes les femmes qui ont subi ce genre d'intervention, j'avais des problèmes avec ma circulation lymphatique, avec tout ce que ça entraîne. Par exemple, lorsque je levais les bras au-delà d'une certaine hauteur, j'avais l'impression qu'ils étaient déconnectés de mon corps! Par rapport à ça, j'ai constaté un changement presque tout de suite au tout debut lorsque j'effectuais les mouvements, mes bras ne suivaient pas, mais très vite le tai chi m'a aidée à rétablir le contact."

"Dans tous les cas de cancer du sein, le tai chi taoïste contribue de façon remarquable à réduire le lymphoedème associé à la dissection de nodules, ainsi que la douleur" confirme Elliot Kravitz, médecin et professeur à la Faculté de Médecine et au Centre Hospitalier de l'Université McGill. Il pratique le tai chi depuis 16 ans et agit comme conseiller médical auprès de la Société de tai chi taoïste au Québec et de la Société intemationale de tai chi taoïste. Fondée au Canada en 1970 par Maître Moy Lin-shin, un moine taoïste, la Société compte quelque 15 000 membres en Amérique du Nord seulement. Au Québec. la Société compte 28 sites, répartis dans toutes les regions.

Les vertus de la méditation ne sont plus à démontrer, mais elle demeure parfois victime d'idées préconçues. Il ne s'agit pas de se couper du monde et de s'asseoir des heures en se vidant l'esprit! Au contraire, la pratique méditative vise à se connecter au monde et à son corps en plus d'accroitre notre capacité de concentration, ce qui peut être fort utile à la performance. La méditation a une incidence positive sur...

Le stress et les pensée négatives

La méditation incite à saisir l'instant présent. De cette façon, les gens qui la pratiquent réduisent considérablement leur niveau de stress qui proviennent souvent de projections de ce qui peut mal aller. Savoir gérer et réduire ce stress peut faire une grande différence dans le cadre de votre emploi ou des défis quotidiens. Méditer aide aussi à mieux gérer les échecs et se détacher des pensées négatives pour mieux réessayer et atteindre ses objectifs. Même les personnes sujettes à une grande détresse psychologique ne semblent pas échapper à ces bienfaits! 

La mémoire

La méditation permet d’avoir une meilleure mémoire, car il s’agit d’un entraînement de l’esprit. Lorsque l’esprit est préoccupé par des pensées parasites ou simplement quand on se sent débordé, il est plus difficile de se concentrer et donc de retenir certaines choses à court et long terme. Lorsque pratiquée de façon régulière, la méditation permet d'accroître les capacités cognitives. Utiliser des techniques de méditation ouvre l'esprit et permet à la mémoire de s’améliorer. Vous allez constater par vous-même que vous arrivez à retenir des choses que vous ne reteniez pas avant.

Vous avez lu un article intéressant sur les bienfaits
de la Méditation, du Qi Gong ou du Taïchi Chuan et vous souhaitez le partager?

Envoyez-nous le lien de cet article via notre formulaire de contact !
Je vous transmets le lien