Les bienfaits de la Méditation, du Qi Gong et du Taïchi Chuan

Vous trouverez dans cette rubrique une compilation d'articles de presse sur les bienfaits des disciplines que nous enseignons.

Pour les femmes ménopausées aux Etats-Unis, l'ostéopénie1 et l'ostéoporose2 sont devenus une préoccupation sérieuse qui ne cesse de s'amplifier. Ce problème particulièrement aigu affecte principalement les femmes de race blanche et les femmes d'origine asiatique. Si vous avez plus de 50 ans et êtes ménopausée, et si vous avez subi un test de densité osseuse révélant que vous êtes atteinte d'ostéopénie, il est fort possible que vous soyez sujette à des fractures dans le futur. Même si cela est devenu un problème croissant, il faut reconnaître que peu de choses ont été entreprises pour intervenir efficacement.

taichi-femmes-osthéoporoseL'objectif d'une étude récente était d'évaluer l'utilisation de Tai Chi en tant que méthode possible visant à réduire la perte de densité osseuse chez les femmes ménopausées.

Considéré comme l'un des trésors de la médecine chinoise, le Tai Chi est basé sur les mêmes principes de base qui sous-tendent l'acupuncture et la phytothérapie chinoise. Cette gymnastique chinoise d'origine martiale se caractérise par des mouvements lents exécutés en accord avec la respiration et dont la répétition régulière apporte de nombreux bienfaits sur les plans physique et psychique.

La pratique du Tai Chi présente un certain nombre de caractéristiques qui pourrait en faire une thérapie effective visant à maintenir la densité osseuse et améliorer le contrôle postural, ce qui a été exploré dans des études récentes.

Ces caractéristiques et leurs effets supposés comprennent :
1) le transfert constant du poids de corps d'une jambe sur l'autre facilite l'amélioration de la résistance des extrémités inférieures et / ou la charge mécanique et l'équilibre dynamique dans la station debout;
2) met l'accent sur le maintien d'une posture verticale avec la tête et le tronc en extension, ce qui favorise la verticalité du corps;
3) l'utilisation des différentes parties du corps dans l'enchaînement des mouvements tournants joue le rôle de stabilisateur et moteur, ce qui permet d'exécuter les mouvements en douceur, sans compromettre l'équilibre et la stabilité;
4) le rythme continu et lent qui facilite la prise de conscience sensorielle de la vitesse, force, trajectoire et l'exécution des mouvements, ainsi que la sensibilisation à l'environnement extérieur ;
5) les mouvements des bras symétriques et en diagonale du Tai Chi qui favorisent l'oscillation des bras et augmente la rotation du tronc autour de la taille;
6) la flexion modérée des genoux qui abaisse le centre de gravité du corps; et
7) la fluidité des mouvements circulaires et spiralés qui favorise la flexibilité des articulations.

De tels effets sont susceptibles de se traduire par une amélioration de la charge mécanique dans les principales régions du squelette, y compris le fémur, la hanche et les vertèbres lombaires.

Les conclusions sur l'efficacité du Tai Chi pour réduire le taux de perte osseuse chez les femmes ménopausées sont limitées par le petit nombre et la qualité généralement médiocre des études réalisées à ce jour.

Reconnaissant ces limites, la totalité des preuves disponibles suggèrent que le Tai Chi peut être une intervention efficace, sûre et pratique pour le maintien de la Densité Minérale Osseuse (DMO) chez la femme ménopausée.

Un essai clinique randomisé contrôlé semblant méthodoliguement fiable suggère que le Tai Chi réduit le taux de perte de densité minérale osseuse tibial, deux études transversales ont fait apparaître que les personnes pratiquant le Tai Chi depuis plusieurs années avait un taux de densité minérale osseuse dans les vertèbres lombaires et le fémur plus élevé que chez les personnes sédentaires du même âge.

D'autres recherches approfondies [...] indiquent que le Tai Chi peut être bénéfique chez les femmes ayant un faible taux de densité minérale osseuse, améliorer l'équilibre, réduire la fréquence des chutes et augmenter la force musculo-squelettique. En définitive, le Tai Chi se révèle être très sûr pour les populations vieillissantes, fragiles et déconditionnées, ne nécessite aucun matériel particulier tout en étant relativement peu coûteux à administrer..

En tant que tel, le Tai Chi peut être une réponse logique et pratique à l'appel récent du chef des services de santé pour des programmes d'exercices novateurs pour les femmes ayant une faible densité osseuse.

D'autres recherches sont souhaitables pour mieux caractériser le potentiel du Tai Chi, à la fois comme une thérapie pour les femmes ayant une faible densité minérale osseuse et comme une intervention préventive pour les femmes à risque d'ostéoporose. Ces recherches devraient inclure des essais cliniques randomisés incluant les femmes de races et d'origines ethniques différentes. Ces recherches devraient également explorer l'utilisation de solutions alternatives à la méthode DXA (Absorption biphotonique à rayons X) utilisée dans la mesure de la Densité Minérale Osseuse, dont l'ostéodensitométrie, comme cela a été suggéré par le chef des services de santé.

À long terme des études prospectives et des études transversales devraient également inclure des données sur l'incidence des fractures. En combinant l'utilisation de marqueurs sensibles de la dynamique de la Densité Minérale Osseuse (DMO) avec des mesures objectives de l'incidence du Tai Chi sur la biomécanique (par ex., la charge mécanique dans des zones spécifiques du squelette), physiologiques, psychosociaux, les résultats obtenus pourraient fournir des indications importantes sur les mécanismes par lesquels le Tai Chi agit sur la santé des os. Enfin, parce que la faible Densité minérale Osseuse n'est pas limitée aux femmes, les essais à venir évaluant notamment les effets du Tai Chi sur la DMO chez les hommes ostéopéniques et ostéoporotiques pourraient également être justifiées.

Auteurs : Wayne PM, Kiel DP, Krebs DE, Davis RB, Savetsky-German J, Connelly M, Buring JE. (New England School of Acupuncture, Watertown, MA, USA.)

Source : "The effects of Tai Chi on bone mineral density in postmenopausal women: A systematic review,” - Physical Medicine and Rehabilitation, volume 88, issue 5, p.673-680, May 2007.

Traduction (perfectible) : Patrick Maton

Notes:
1. L'ostéopénie est une baisse de la densité de l'os. Il s'agit d'un état physiologique, précurseur de l'ostéoporose. On estime que jusqu'à 11 % de baisse de la densité osseuse, il s'agit d'ostéopénie, raréfaction osseuse, fragilisation du tissu osseux. Au delà, il s'agit d'ostéoporose. L'ostéopénie est donc un état intermédiaire entre l'os normal et l'ostéoporose.
2. La posturographie informatisée quantifie le trouble de l’équilibre, documente chacune des composantes sensorielles (proprioceptive, visuelle, vestibulaire) contribuant au maintien de la stabilité posturale, et analyse les anomalies posturales et les risques de chute.

Vous avez lu un article intéressant sur les bienfaits
de la Méditation, du Qi Gong ou du Taïchi Chuan et vous souhaitez le partager?

Envoyez-nous le lien de cet article via notre formulaire de contact !
Je vous transmets le lien