Publié le

Les yeux, miroirs de l’âme

Yeux de Bouddha (Grand stoupa de Bodnath au Népal)
Le Stoupa de Bodnath (Népal) – Les yeux du Bouddha peints aux quatre points cardinaux posent un regard observateur sur les hommes et leurs actions…

La Médecine traditionnelle chinoise (MTC) offre à la médecine ophtalmique une approche thérapeutique complémentaire et préventive. Les maladies de l’œil ne reposent pas uniquement sur des symptômes et des signes locaux, mais sur des syndromes incluant la totalité du corps. Il est dit dans le plus ancien ouvrage de MTC Ling Shu1 que : « L’observation des cinq couleurs dans les yeux permet de connaître l’état des cinq organes et d’évaluer l’état de santé ».
Les troubles oculaires peuvent avoir des origines diverses, la médecine chinoise explique qu’une mauvaise gestion des émotions comme la tristesse ou une colère inconsciente peut être à l’origine de différents problèmes.
L’œil est en relation avec le mouvement Bois, ainsi que l’énergie du Foie, de la Rate, du Rein, du Cœur et du Poumon. Une perturbation de la fonction physiologique du sang et de l’énergie d’un des organes entraînera un désordre au niveau de l’œil et de la vision. L’observation de l’œil ou le diagnostic en Médecine traditionnelle chinoise combiné à la palpation des pouls et au diagnostic de la langue, sont des techniques efficaces pour déterminer le meilleur traitement pour chaque patient. Le dysfonctionnement des organes internes se reflète autant au niveau du corps que des yeux. L’énergie essentielle des cinq organes (Zang) et des six entrailles (Fu) a son point de concentration dans les yeux. La prunelle représente l’essence des os (reins), l’iris celle des muscles (foie), la sclérotique (le blanc de l’oeil) représente l’ensemble de l’énergie essentielle (poumon). Les petits capillaires situés sur la cornée représentent l’essence du sang.

En plaçant de fines aiguilles sur des points bien spécifiques, l’acupuncteur va libérer les blocages de l’énergie du foie, régulariser l’énergie et le sang, renforcer la rate et le cœur, tonifier le foie et les reins et disperser le phlegme2. On compte généralement 6 à 8 séances d’acupuncture combinées avec éventuellement de la phytothérapie, à raison d’une fois par semaine. Ensuite, il sera conseillé aux patients un traitement préventif une fois par mois.

« Moi qui suis le chef d’un grand peuple…
Et qui devrais donc en percevoir des impôts,
Je constate avec affliction que je n’en perçois point,
Parce que mon peuple est malade.
Je veux que l’on cesse d’administrer des remèdes
Qui rendent mon peuple malade…
Pour n’employer désormais que des aiguilles de métal »

Nei Jing Su Wen (traduction Jacques-André Lavier, Pardès 1990)

Les yeux sont les grandes victimes de la technologie, en particulier pour ceux qui travaillent plus de six heures par jour devant un écran d’ordinateur, de quoi les fatiguer considérablement. C’est la raison pour laquelle il est important de leur accorder un moment de répit en les massant.

Relations des différentes parties de l’oeil avec les cinq organes

Relations des différentes parties de l'oeil avec les cinq organes

Le massage des yeux est très populaire en Chine…

Massage des yeux

Massage complémentaire
1) En exerçant une légère pression parcourir avec la pulpe des majeurs les arêtes orbitales en commençant par le canthus3 interne de chaque oeil. Répéter 3x dans un sens puis 3x dans l’autre sens.
2) Fermer les yeux puis appliquer une légère pression sur les globes oculaires avec la pulpe des majeurs (se laver les mains avant !). Répéter 3x en prenant soin de synchroniser l’expiration avec la pression des médius et l’inspiration en lâchant la pression.
3) Se frotter les mains jusqu’à ce qu’elles soient chaudes, fermer les yeux puis appliquer le milieu des paumes de mains sur les yeux. En inspirant imaginer que les yeux absorbent de l’énergie émanant de vos mains, en expirant par la bouche imaginer que vous expulser les énergies « impures » présentes dans les yeux. Répéter 3x.

Gymnastique des yeux
On peut également pratiquer les exercices suivants, pour fortifier les yeux et les muscles qui les entourent :
1) Tenez la tête bien droite et regardez d‘abord en haut à droite et à gauche puis en bas à gauche et à droite (tel un carré). Répétez ce mouvement 3x. Les yeux devraient toujours bouger lentement et délibérément.
2) Fixez le bout de l’index de loin et de près (ça fait loucher). Expirer (par la bouche) en approchant l’index des yeux et inspirer en l’éloignant. Répétez 3x.

Notes :

1. Ling Shu : canon (traité) de l’acupuncture

2. Phlegme (ou flegme) : une des quatre humeurs répertoriées des anciens, que l’on rejette en crachant.

3. Canthus :  angle de l’œil, est l’échancrure située à chaque coin de l’œil, à l’endroit où les deux paupières se rejoignent.