Publié le

Le Tao, la lumière violette et l’étoile polaire

GRAND BOUDDHA DEBOUT. Gandhara, 1er-2e siècle après JC

Dans les enseignements du Tao ancien, il est dit que le spectre de la Lumière violette parvient à notre terre physique via le point fixe qu’est l’étoile polaire et que, lorsque nous nous connectons avec cette étoile, nous nous libérons de la force d’attraction qui nous lie aux cycles naturels de vie et de mort sur terre. Les taoïstes nomment la nutrition suprême, Wuchi1, un centre d’énergie universelle dont le ciel et la terre sont nés.

Les maîtres taoïstes disent qu’il existe trois portes dans le corps par lesquelles la nutrition du Wuchi peut passer, ce sont le Dantian2 supérieur qui correspond au chakra du troisième œil, le Dantian du milieu qui correspond à notre chakra du cœur et le Dantian inférieur qui correspond à notre chakra sacré. Ils disent aussi que, lorsqu’ils sont harmonisés, ces trois centres énergétiques établissent une connexion entre le ciel et la terre à l’intérieur de nous. Le cœur taoïste a sept niveaux, sept champs électromagnétiques et sept états de compassion.

Dans sa brochure gratuite Darkness technology (technologie de l’obscurité), Mantak Chia écrit : « L’émanation de lumière infrarouge venant de la Grande Ourse, combinée avec les rayons de Lumière violette de l’Etoile polaire, a un effet positif et fortifiant sur les corps et les esprits de ceux qui savent comment y avoir accès. Les taoïstes croient que l’Etoile violette, la Grande Ourse et les autres constellations sont les « Portes du Ciel ». Tous les être vivants doivent passer à travers ces portes pour retourner à leur source d’origine, le Wuchi qui est l’état d’Unité avec le Tao. » Selon la science des champs bioénergétiques dimensionnels, le Tao – ou l’Unité – s’exprime, dans un système bioénergétique humain, comme étant une force consciente que j’appelle le DIN (le Divin à l’Intérieur de Nous).

Mantak Chia écrit également plus loin : « La glande pinéale, qui est Yang, est équilibrée par le Yin de l’hypothalamus. Pour les taoïstes, cela constitue l’interrupteur principal qui permet le raccordement avec la Force Universelle. Lorsque l’esprit (DIN) s’éveille, il réside dans l’hypothalamus. Quand la glande pinéale et l’hypothalamus sont connectés, ils produisent une force puissante et équilibrée. » Les taoïstes parlent également d’un chaudron spirituel, encore appelé source interne d’énergie, qui peut, lorsqu’on s’y branche, guérir et nourri le corps, permettre une grande longévité physique ou même l’immortalité, si on le souhaite.

Ensuite, Mantak Chia précise également la façon dont lorsqu’elle est activée, « la glande pinéale initie une cascade de réactions inhibitrices permettant aux visions et aux états de rêve d’apparaître alors que notre conscience est à l’état de veille. Finalement, le cerveau synthétise les « molécules de l’esprit », 5-methoxy-dimethyletryptamine (5-MeO-DMT) et dimehyltryptamine (DMT), qui facilite l’expérience transcendantale de l’amour universel et de la compassion ».

A suivre…

Source : La nourriture des Dieux de Jasmuheen

Photo : Bouddha. Gandhara (nom antique d’une région située dans le nord-ouest de l’actuel Pakistan), 1er-2e siècle après JC

Notes :

1. Wuchi – Selon la cosmologie taoïste, avant le commencement de l’univers manifesté, il y avait un vide appelé « Wuchi », où le temps n’existait pas encore. C’était en somme, le « chaos d’avant la création, un état ultime du néant.

2. Dantian – litt. « champs (rouge) vermillon » ou « champs de cinabre » sont des centres énergétiques. Ils sont au nombre de trois : le dantian inférieur situé entre un pouce et demi à trois pouces sous le nombril, le médian situé au niveau du plexus solaire et le supérieur localisé dans la tête entre les deux sourcils.