Publié par

Mouvements de Qi Gong pour renforcer l’énergie défensive – 1ère partie (Vidéo)

Mouvements de Qi Gong pour renforcer l'iimmunité (1ère partie)

Les défenses immunitaires ou énergie défensive (Wei Qi en chinois)

Les principales trois fonctions physiologiques du Wei Qi sont :

  1. protéger la superficie du corps contre les facteurs pathogènes exogènes (pervers climatiques, virus, bactéries, pollen, acariens, poils de chat,…) ;
  2. réchauffer et nourrir les organes intérieurement et extérieurement (tels que la peau, les cheveux, les ongles, les muscles, les viscères, etc…) d’humidifier et lubrifier la peau ;
  3. contrôler l’ouverture et la fermeture des pores cutanés, de réguler la sécrétion de la sueur et de maintenir une température relativement constante à l’intérieur du corps.

Le pouvoir de la Wei Qi est relié à la santé de la peau et à sa sensibilité aux facteurs pathogènes exogènes. Une abondance de Wei Qi donnera une peau souple, douce et forte, des muscles rebondis et des plis affinés et fermes, ainsi les facteurs pathogènes exogènes peuvent être contrôlés. La déficience de Wei Qi donnera une peau sèche, des chutes de cheveux, des muscles faibles, et des pores qui ne maintiennent plus les liquides. Ceci provoquera des transpirations dues à la déficience, et les facteurs pathogènes exogènes auront la possibilité de profiter de cette condition pour affecter le corps. Il existe un adage chinois évocateur de cette condition : « ou les facteurs pathogéniques agissent, il y a déficience du Wei Qi ». Par conséquent, le Wei Qi remplit une fonction physiologique cruciale, à savoir, de défendre et de renforcer la partie superficielle du corps.

L'intégralité de ce contenu n’est accessible qu’aux élèves de l'association Arts taoïstes en règle de cotisation.

Connexion pour les abonnés