Publié le

La respiration du corps ou respiration par les pores de la peau

Huangshan (simplified Chinese: 黄山; traditional Chinese: 黃山; pinyin: Huángshān; literally: "Yellow Mountains"), is a mountain range in southern Anhui province in eastern China.
Huangshan (littéralement: Montagnes jaunes) est une chaîne de montagnes située au Sud de la Povince d’Anhui dans l’Est de la Chine.

La respiration du corps ou Respiration par les pores de la peau constitue l’un des objectifs principaux de la respiration en Qi Gong. Cela signifie en même temps que l’on respire, tout le corps respire du Qi par la peau. (…) Lorsque l’on est capable d’amener le Qi jusqu’à la peau, on a la sensation de l’exposer à un soleil chaud un jour d’hiver. Sous le soleil chaud, les pores1 s’ouvrent pour aspirer et rejeter plus facilement l’énergie. Au cours de l’entraînement au Qi Gong, on utilise cependant la pensée2 pour guider le Qi jusqu’à la peau afin d’énergétiser les pores par l’intérieur du corps.

Lorsque les pores sont énergétisés, ils s’ouvrent bien grands, et lorsque l’on inspire le Qi ramené vers l’intérieur et les pores se referment. Lorsque l’on pratique le Qi Gong depuis un certain temps, on souhaite que le Qi aille jusque dans chaque cellule corporelle, et plus particulièrement jusqu’à la peau. La Respiration par les pores de la peau permet d’ouvrir les pores pour que l’air puisse y pénétrer et les débarrasser des impuretés qui s’y sont accumulée. Amener le Qi jusqu’à la peau est une étape nécessaire pour étendre le Qi au-delà du corps. Si l’on est capable d’atteindre ce niveau, on est capable d’amener le Qi où l’on veut. On a alors un Qi abondant, et sa circulation est régulière partout. C’est la clé du maintien de la santé et de la prolongation de la durée de vie.

Se concentrer sur le Dantian inférieur

Lorsque l’on s’entraîne à la Respiration par le corps, on se centre sur le Xia Dantian situé dans le ventre sous le nombril, et l’on imagine son corps et son Qi pareils à une sphère. A l’inspiration, le Yi rassemble tout le Qi au Dantian en ressentant que la sphère diminue de volume ; à l’expiration on ressent que le volume de la sphère augmente. Si l’on parvient à saisir l’astuce, on s’aperçoit que le volume de la sphère augmente progressivement jusqu’à englober tout le corps. Et finalement, on ressent que le sphère de Qi respire aussi.

Dans les écrits taoïstes, cette technique de respiration du corps ou par les pores de la peau fait partie des Fu Qi Fa (« méthodes de production du Qi ») et du Ling Bao Bi Fa (Trésor spirituel pour atteindre la méthode finale). Dans cet entraînement, il faut commencer par une inspiration complète et retenir volontairement l’air dans son corps, puis laisser lentement ressortir l’air. Lorsque l’on pratique cette technique, on commence également à faire la Respiration du corps ou Respiration par les pores de la peau. Après s’être entraîné longtemps, on devient capable de prolonger la durée de la respiration et d’atteindre l’objectif du Gui Xi (la Respiration de la Tortue). On considère que si une tortue est capable de vivre plusieurs centaines d’années, c’est qu’elle est capable d’échanger l’air directement par la peau.

Dr Yang Jwing Ming

Notes:

1. Pores. Les pores de la peau sont gouvernés par le Qi des Poumons. Si l’énergie des Poumons est suffisamment forte, la fonction des pores sera assurée correctement :

  • Ouverture en cas de chaleur et d’efforts physiques produisant de la sueur et
  • Fermeture (étanchéité), ce qui empêche les « pervers climatiques » (froid, vent, humidité,…) d’envahir le corps et les attaques microbiennes et virales.

La force du Qi des Poumons détermine celle de nos défenses immunitaires (Wei Qi).

2. Pensées : Se rappeler que là où se concentre la pensée (Yi) dans une zone du corps, l’énergie se concentrera à cet endroit. En d’autres termes, c’est la pensée qui donne une diretion au Qi.