Publié par

Connaître son arbre de protection

Arbres
Photo : Pixabay

Se relier à un arbre

Au cours d’une sortie en forêt, reliez-vous à un arbre. Prenez un temps de méditation, seul assis à une place confortable, puis demandez-vous profondément de quoi vous avez besoin dans votre vie : de profondeur, de sécurité de joie, de sensibilité.

Orientez-vous vers un arbre qui vous appelle. Suivez pour cela votre instinct. Ne fonctionnez pas avec la tête mais avec le cœur. Approchez-vous de cet arbre, que vous avez choisi ou qui vous a choisi. Approchez-vous lentement comme on aborde un vieux sage. Soyez à l’écoute de toutes vos sensations, de ce qui se passe en vous au fur et à mesure que vous vous rapprochez de cet être de bois et d’écorce.

Arrivé près de lui, regardez en détail le dessin de son écorce, la palette de ses couleurs. Touchez-le du bout des doigts, éprouvez le grain de son tronc sous la pulpe de vos doigts. Puis caressez-le plus fermement. Percevez l’aubier1 sous vos paumes. Captez la sève à travers le tronc. Celle-ci vient de la terre et circule jusqu’au bout des feuilles. Sentez que la circulation de la sève entre en résonance avec la circulation de votre sang. Enfin, enlacez-le.

L'intégralité de ce contenu n’est accessible qu’aux élèves de l'association Arts taoïstes en règle de cotisation.

Connexion pour les abonnés