Publié le

Médecine pour la Terre

Arbres

Au début, dans les stages en nature, j’étais réticent, très embarrassé de confier les énergies lourdes aux arbres pour les transmettent à la Source.  Au contact intime des arbres, j’ai acquis la conviction que si on le faisait avec éthique, en leur en adressant la demande et en les respectant, il n’y aurait aucun problème. Ils transporteraient ces énergies qui ont besoin de retourner à la Source sans en être affectés. Cela m’a profondément touché : ces êtres que nous malmenons tellement nous proposent leur aide. Ensemble. Ensemble, tout est possible ! Et quand nous le faisons, ils manifestent leur joie.

C’était en octobre 2017, lors d’un stage de cinq jours en extérieur. Nous terminions par un rituel créé par tout el groupe et qui consistait à faire de la médecine pour la Terre, et tout particulièrement pour soutenir les arbres. La dernière phase du rituel avait lieu autour d’un très beau frêne, arbre maître à cet endroit. Son voisin immédiat était un magnifique chêne, autres arbre maître. C’était une très belle journée, le ciel était bleu, et à ce moment-là, il n’y avait plus le moindre souffle de vent. Nous étions tous allongés sur le dos, en cercle au pied du frêne, les yeux rivés sur son houppier. Et à la seconde où le rituel prit fin, le frêne lâcha une multitudes feuilles, et au même moment, le chêne fit tomber un grand nombre de glands. A cet instant, il n’y eut pas le moindre bruit dans la forêt, pas même un chant d’oiseau, et tous les autres arbres restèrent immobiles, comme si l’ensemble de la forêt retenait son souffle le temps que les deux arbres maîtres manifestent leur joie et leur gratitude pour ce que nous venions de faire. C’était un un réel moment de bonheur, d’union, de communion avec les arbres et l’ensemble de la nature.

Nous sommes invités à pratiquer de la médecine pour les arbres, pour la Terre. ce que nous appelons faire de la médecine pour la terre en chamanisme englobe tout acte qui a comme intention de soulager, de soigner et de soutenir la Terre. Cette pratique a depuis toujours une très grande place dans les traditions chamanique du monde entier, car la terre est considérée comme notre mère. La mère de l’ensemble de la vie. Cette vie dont nous faisons partie et qu’elle porte. C’est elle qui nous nourrit, qui nous loge et qui nous habille tous les jours de notre existence. Elle nous donne tout ce dont nous avons besoin pour vivre. Sans elle, le monde tel que nous le connaissons et la vie telle qu’elle existe ne pourraient pas être. Tout, absolument tout provient de la terre. Pratiquer le chamanisme implique tout naturellement d’avoir un immense respect et une grande gratitude envers elle. Car sans elle, nous ne serions tout simplement pas. Cette notion fondamentale s’est perdue ; aujourd’hui, nous devons renouer avec elle. Comme nous l’avons vu, faire attention aux gestes de tous les jours pour limiter les dégâts et notre impact est une des médecines les plus puissantes, qui peut se faire tout naturellement au quotidien. Dépolluer l’environnement dans la mesure de nos moyens, en ramassant par exemple les déchets pour les recycler, est également une excellente pratique de médecine pour la Terre.  Montrer l’exemple est encore une bonne médecine pour la Terre, car c’est en multipliant nos initiatives que nous serons plus efficaces. Prier dans l’état d’esprit du chamanisme, en parlant tout simplement avec notre cœur et dans l’inspiration du moment, pour le meilleur pour la Terre, lui transmettre notre soutien et notre amour est pour elle encore une bonne médecine. A sa mesure, chacun de nous peut faire beaucoup de bien à la Terre.

Et nous l’avons vu, nous ne confions plus nos énergies lourdes ou désagréables à la terre, mais à la Source. cependant, nous continuons à utiliser le feu comme moyen de transmutation, car il est l’élément de purification par excellence. Quand on allume un feu pour un tel rituel, c’est toujours en faisant la prière qu’ils soit relié à la Source. Dès ce moment, il devient un feu sacré créant le passage. La Source est pour nous l’origine unique de notre monde et de notre univers. On la représente comme étant pure lumière, pure conscience et pur amour. Tout ce qui provient d’elle et retournera à elle. Elle est la Source ultime qui peut tout transformer, sans que rien ne puisse l’altérer. Tout ce que nous confions au feu est donc directement redirigé vers la Source.

Aujourd’hui, les arbres sont de précieux alliés. Nous devons prendre soin d’eux.

Auteur : Gilles Wurtz
(Extrait de : « Chamanisme celtique – Les arbres : exemples pour un monde meilleur »)