Publié le

L’apprentie chamane mongole

Chaman mongol

Désormais, la facilité d’accès de certaines régions jusqu’alors isolées et leur ouverture au tourisme, permet aux occidentaux d’aller sur le terrain, rencontrer cet « autre » chamanique. L’histoire de Corine est la plus complète et complexe que j’ai pu suivre sur plusieurs années. A la perte de son compagnon, Corine entre dans une profonde dépression et après quelques péripéties, elle est prise en charge par un chamane en Amazonie péruvienne. Elle suit un traitement aux plantes dont l’absorption de plantes psychotropes (Ayahuasca). Suite à ses visions, elle reçoit un message auditif en rêve qu’elle identifie comme de la musique mongole.

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres de notre association en règle de cotisation. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés