Publié le

Quoi qu’il arrive, je suis heureux

Dilgo Khyetsé Rinpoché
Dilgo Khyetsé Rinpoché (1910-1991)

Si ce corps illusoire que je crois mien est malade,
eh bien qu’il soit malade !
Cette maladie me permet d’épuiser
le mauvais karma de mes actes passés,
Et les activités spirituelles que je pourrai alors accomplir
m’aideront à purifier les deux voiles.
Bien portant, je suis heureux,
Car, avec un corps et un esprit sains,
Je peux approfondir ma pratique spirituelle
Et donner tout son sens à cette existence humaine
En tournant mon corps, ma parole et mon esprit vers le bien.
Pauvre, et par là sans bien à protéger,
Je suis heureux,
Tant il est vrai que les querelles et l’animosité
Jaillissent des graines de la cupidité et de l’attachement.
Riche, je suis heureux,
Car mes biens me permettent d’accomplir
encore plus d’actes positifs.
Ces actes positifs d’où résultent
Les bonheurs temporaire et ultime
Si je meurs bientôt, c’est parfait,
Car, soutenu pas mes quelques mérites,
J’ai bon espoir d’entrer dans la voie sans erreur
Avant qu’un obstacle ne se présente.
Si ma vie est longue, je suis heureux,
Inséparable de la chaude et bienfaisante pluie des instructions spirituelles,
Je peux faire longtemps mûrir en moi
La moisson des expériences intérieures.
Aussi, quoi qu’il arrive, je suis heureux.
~ Gyalsé Thogmé.

Extrait du livre « Au Cœur de la Compassion » page 31
par Dilgo Khyentsé – Publié par les éditions Padmakara