Méditation de pleine conscience
Pleine lune du mercredi 30 décembre 2020 (18h30-19h30)

Lors de la pleine lune, notre essence Jing étant "aspirée" vers le haut dans le canal central (Chong Maï) notre sommeil, nos émotions, notre mental et notre humeur peuvent en être affectés...
Aussi, comme notre réceptivité et notre sensibilité sont amplifiées ce jour-là, méditer le jour de la pleine lune générera d'importants bienfaits...

Dans la tradition chinoise la pleine lune correspond au Taï Yang (apogée du Yang), temps de l'activité, de l'expansion. Comme le jour, et l'été sur terre.
Lors de cet atelier nous nous entraînerons à l'enracinement, la posture assise dite juste, l'activation et l'harmonisation des trois centres énergétiques situés au centre de la tête (Shang Dantian), au centre de la poitrine (Zhong Dantian) et dans le ventre sous le nombril (Xia Dantian), le sourire intérieur, l’amour sans objet, l'écoute du mouvement respiratoire abdominal, la sensation globale du corps, etc…

A. Accueil (dans la salle d'attente de Zoom)

A partir de 18h15

B. Conditions d'admission

    • Accès gratuit,
    • Inscription requise (le lien de la visioconférence et le code d'accès vous seront communiqués à réception de votre inscription).

C. Lieu

Centre Equilibre, rue d'Ypres 1, 7784 Warneton (Belgique)
Plan d'accès / Itinéraire :
[su_gmap width="600" height="400" responsive="yes" address="CENTRE EQUILIBRE, rue d'Ypres 1, 7784 Warneton, Belgique" zoom="0" class=""]

[su_note note_color="#f2ebd9"]Notes :
Les cours ne peuvent être filmés, enregistrés ou pris en photo sans le consentement préalable de l'animateur.
[/su_note]

Plus d'infos →

Reprise des cours réguliers : lundi 7 septembre 2020

Horaires des cours en ligne sur Zoom - Juillet 2020

Comme il est plus que probable que la crise sanitaire actuelle perdure après les vacances d’été, nous prévoyons d’ores et déjà d’adapter l’organisation générale de nos cours conformément aux dernières recommandations du Conseil national de sécurité de Belgique. Ces adaptations peuvent paraître exagérées pour certains, ou indispensables pour d’autres. L’important est, avant tout, que chacun puisse participer aux cours l’esprit serein, plus concentré sur les exercices proposés que sur la peur d’être contaminé. Pour notre part, nous considérons ces règles comme un arrangement collectif visant à prévenir une potentielle propagation du virus aux personnes fragilisées qui participent aux cours hebdomadaires. Soyez assurés que, associés aux mesures de précaution ci-dessous, l’Humain et le soucis d’un enseignement de qualité sont et restent notre priorité.

Les points suivants seront intégrés dans notre règlement intérieur.

  1. Réduction du nombre de participants par cours,
  2. Réduction de la durée des cours de Qi Gong et de Taïchi Chuan (1h00 au lieu de 1h30) en raison du port du masque obligatoire,
  3. Respect de la distance de sécurité (1,5m entre chaque personne),
  4. Pas de contact physique,
  5. Port du masque (obligatoire dans les lieux clos),
  6. Vestiaire fermé,
  7. Gel hydroalcoolique mis à la disposition des participants,
  8. Nettoyage de la salle après chaque cours,
  9. Privilégier les cours à l’extérieur quand la météo le permet,
  10. Proposer des cours en visioconférence en cas de reconfinement.

COURS HEBDOMADAIRES

Discipline Jour Horaire 1 Horaire 2 Horaire 3 Tarif annuel
QI GONG Lundi 9h00-10h00 10h30-11h30 18h30-19h30 130€
STRETCHING/YOGA TAOÏSTE Mardi 9h00-10h00 130€
CERCLE DE TAMBOURS Mardi 18h30-19h30 90€
QI GONG Mercredi 9h00-10h00 10h30-11h30 130€
QI GONG Jeudi 9h00-10h00 10h30-11h30 18h30-19h30 130€
MEDITATION Vendredi 9h00-10h00 10h30-11h30 18h30-19h30 90€
TAICHI CHUAN Mercredi 18h30-19h30 130€
TAICHI CHUAN Samedi 9h00-10h00 10h30-11h30 130€

ATELIERS PERIODIQUES

Discipline Lune Jour Horaire Tarif annuel
CHANT DE MANTRA Nouvelle lune a) Si un dimanche
b) Si lundi, mardi, mercredi, jeudi ou vendredi
c) Si un samedi
a) 10h30-11h30
b) 18h30-19h30
c) 16h00-17h00
Gratuit pour les élèves
MEDITATION Pleine lune a) Si un dimanche
b) Si lundi, mardi, mercredi, jeudi ou vendredi
c) Si un samedi
a) 10h30-11h30
b) 18h30-19h30
c) 16h00-17h00
Gratuit pour les élèves

SI CONFINEMENT

Les cours ci-dessus seront maintenus en visioconférence sur ZOOM.

Reprise des cours réguliers : lu. 7 /09/2020

Horaires des cours en ligne sur Zoom - Juillet 2020

Comme il est plus que probable que la crise sanitaire actuelle perdure après les vacances d'été, nous prévoyons d'ores et déjà d'adapter l'organisation générale de nos cours conformément aux dernières recommandations du Conseil national de sécurité de Belgique. Ces adaptations peuvent paraître exagérées pour certains, ou indispensables pour d'autres. L'important est, avant tout, que chacun puisse participer aux cours l'esprit serein, plus concentré sur les exercices proposés que sur la peur d'être contaminé. Pour notre part, nous considérons ces règles comme un arrangement collectif visant à prévenir une potentielle propagation du virus aux personnes fragilisées qui participent aux cours hebdomadaires. Soyez assurés que, associés aux mesures de précaution ci-dessous, l'Humain et le soucis d'un enseignement de qualité sont et restent notre priorité.

Voir les horaires des cours hebdomadaires

Publications récentes

La vacuité

Thich Nhat Hahn
Thich Nhat Hanh, moine Zen d’origine vietnamienne

 

Notre civilisation moderne base ses connaissances sur des découvertes matérielles. Tandis que les sagesses anciennes, comme le bouddhisme, basent leurs connaissances sur la pratique et l’observation intérieure.
Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ces deux approches sont compatibles et un pont pourrait être envisagé entre les deux.
Aujourd’hui, même si les notions de « conscience » et « d’âme » sont difficiles à appréhender par l’observation scientifique, elles le sont moins par la pratique de la méditation et l’entraînement de l’esprit.
Elle sont bien comprises et finement définies par le bouddhisme depuis des siècles. Ici, Thich Nhat Hanh, un maître réputé en Europe, aborde un concept fondateur et souvent mal interprété…
La vacuité.

Poursuivre la lecture

Atteindre le centre de soi-même selon les sutras du Vigyana Bhairava Tantra (2)

Bhagwan Shree Rajneesh

Le second sutra fait appel au même mécanisme, à la même base scientifique, à la même hypothèse de travail. « Concentrez toute votre attention sur le nerf, aussi, aussi délicat qu’une fibre de lotus, au centre de la colonne vertébrale. Et ainsi, soyez transformé. »

Colonne vertébrale. Bien droite. Son image est devant vos yeux. Puis, juste au milieu, voyez le nerf, « aussi délicat qu’une fibre de lotus… » « Et soyez transformé ».

Concentrez-vous d’abord sur la colonne vertébrale. Puis sur le nerf, le ligament « aussi délicat qu’une fibre de lotus », qui court à l’intérieur. Concentrez-vous sur lui, et vous serez au centre de vous même.

Pourquoi ? La colonne vertébrale, l’épine dorsale, soutient toute la structure osseuse. En réalité, votre cerveau n’est qu’un pôle de votre colonne vertébrale. Selon les physiologistes, le cerveau est le prolongement, un développement, de la colonne vertébrale.

L’épine dorsale soutient le corps tout entier. C’est le fondement même de la structure osseuse. Dans cette épine dorsale, il y a un fin filament que la physiologie néglige parce que ce n’est pas matériel. C’est un fil d’argent, un nerf très délicat.

Poursuivre la lecture

Atteindre le centre de soi-même selon les sutras du Vigyana Bhairava Tantra (1)

Osho

Ces sutras ont pour but de vous enraciner dans le hara, dans le centre, scientifiquement, d’une façon permanente, et non pas temporaire. Vous pouvez rester perpétuellement dans le hara. Ces sutras vous donnent la manière d’y parvenir.

Le premier sutra fait partie des « Voies menant au point ou au centre ». « Ou bien, imaginez que les cinq couleurs des ocelles d’un paon sont vos cinq sens dans un espace sans limites. Laissez leur beauté envahir l’espace. De même, n’importe quel point dans l’espace ou sur un mur. Jusqu’à ce que le point se dissolve. Alors, le désir d’autre chose se réalisera. »

Comment atteindre le centre intérieur, voilà l’objet de ces sutras. Le mécanisme de base, la technique de base, consiste à créer un centre extérieur – dans le mental, dans le cœur, ou même sur un mur – et de se concentrer totalement sur ce point, en oubliant le monde entier. Quand ce point envahira votre conscience toute entière, vous serez brusquement au centre de vous-même.

Comment fonctionne cette technique ? Essayez d’abord de la comprendre. Votre mental vagabonde, erre, sans cesse. Il ne reste jamais fixé sur un seul point. Il va d’un point à l’autre, de A à B. Mais il ne reste jamais en A, il ne reste jamais en B, il est constamment en mouvement. Le mental est constamment en mouvement, dans l’espoir d’arriver quelque part. Mais il ne peut arriver nulle part ! Sa structure même est en mouvement. Le mouvement est inhérent à sa nature. Il va sans cesse de A à B, de B à C… Il ne peut s’arrêter.

Poursuivre la lecture

Les trois centres : la tête, le cœur et le nombril

Shree Bhagwan Rajneesh
Bhagwan Shree Rajneesh (alias Osho)

La tête, le cœur, le nombril – voici les trois centres. Le nombril est le centre originel. Il est bon de développer le cœur pour de nombreuses raisons. Il est nécessaire de développer le troisième centre, la tête, mais pas au détriment du cœur, parce qu’à ce moment-là, il vous manquera un maillon dans la chaîne et vous ne pourrez plus retrouver le centre originel. Le développement se fait de la raison à l’existence pour aboutir à l’être. Essayons de comprendre.

Le centre du nombril est dans l’être, le centre du cœur est dans l’motion, le centre de la tête est dans connaissance. La connaissance est plus éloignée de l’être que l’émotion. S’il vous manque le moyen terme – le cœur – il vous sera plus difficile de jeter un pont entre la raison et l’être. C’est la raison pour laquelle une personne sensible aux émotions peut prendre conscience de son harmonie avec le monde plus facilement qu’une personne sensible aux arguments intellectuels.

La culture occidentale a choisi de mettre l’accent sur l’intellect, créant ainsi l’angoisse du vide, du néant, de l’inaptitude. Simone Weil a donné comme titre à l’un de ses livres, « L’enracinement ». Si l’homme occidental se sent déraciné, c’est bien parce que sa tête est devenue le centre principal. Le cœur a été négligé et il lui manque.

Poursuivre la lecture