Coronavirus, avons-nous le choix ?

La trame de l'Univers

Les mesures se multiplient et s’intensifient quant à cette épidémie qui nous concerne tous. Après avoir supprimé les manifestations de plus de 1 000 personnes, celles à plus de 100 sont désormais annulées dans l’hexagone. Il est fort probable qu’une fois les élections passées, le confinement se resserre et nous oblige à rester chez nous.

Nos amis italiens en font déjà l’expérience.

Aurons-nous alors le choix de sortir, de continuer à prendre les transports et à nous rassembler en petits comités ? Serons-nous autorisés à aller faire nos courses, à marcher en forêt, à travailler ?

Cette notion de choix est fondamentale pour moi. Car la conscience de notre choix est la base de notre sentiment de liberté et notre sentiment de liberté alimente notre immunité. Dès lors que nous nous sentons obligés, contraints, interdits, nos défenses immunitaires s’affaiblissent et nous nous exposons davantage à la maladie. Aucun être soumis ne peut véritablement guérir de ce qui profondément l’affecte.

Poursuivre la lecture