La méditation taoïste des cinq rayons

Lao Tseu sur son buffle
Lao Tseu (Laozi) sur son buffle s’en allant vers l’Ouest.

Cette technique aurait été inventée par Lao Tseu1, le « sage qui conduisait le buffle ». Elle s’appuie sur l’énergie des étoiles transformée en cinq rayons colorés d’énergie.

Sa pratique transforme les énergies négatives ou conflictuelles (stress et émotions) en énergie pure, harmonieuse et équilibrée tout en renforçant nos organes vitaux. Rappelons que nos organes sont en résonnance avec les énergies cosmiques conformément à la règle des cinq « éléments » (Wuxing).

Un des grands secrets de « l’alchimie taoïste » consiste en effet à libérer l’énergie du stress, des émotions conflictuelles en énergie disponible pour la guérison ou la méditation.

Préliminaires

  • Posture : libre (assis, debout, couché)
  • Respiration : naturelle pendant toute la méditation. Surtout ne rien contrôler : ne pas ralentir le souffle, ni l’accélérer, ni le rendre plus profond.
  • Moment pour pratiquer : à n’importe quelle heure de la journée ou de la nuit, l’important est de ne pas être en pleine digestion.
  • Direction : n’importe laquelle.

Poursuivre la lecture

Synchroniser votre énergie avec de nouveaux potentiels

Synchroniser son énergie avec de nouveaux potentiels

Je dis toujours, quand vous changez votre énergie, vous changez votre vie, mais je me demande souvent – combien d’entre nous comprenons réellement ce que cela signifie et comment nous pouvons l’appliquer pour créer des changements dans notre vie?

L’un des principes les plus importants que nous enseignons dans ce travail est de savoir comment créer à partir du terrain plutôt qu’à partir de la matière. Pour une compréhension très simple, considérez le champ quantique comme un champ invisible de fréquence ou d’énergie qui relie tout ce qui est physique et matériel. C’est ce champ d’énergie pure, qui existe au-delà de nos sens, qui donne forme à cette réalité tridimensionnelle.

Nous pouvons tous convenir que nous possédons un corps physique dans un univers physique et que cet univers est composé de personnes, d’objets et de choses. Parce que toutes ces choses semblent occuper une place ou un espace particulier à un moment particulier, nos sens (qui nous permettent de nous connecter et de vivre cette réalité) nous trompent dans l’illusion de la séparation.

En d’autres termes, je suis conscient que mon corps occupe un espace particulier à un moment précis, et que la chaise – qui est une « chose » – occupe un espace différent dans le temps. Par conséquent, tout nous apparaît comme séparé. Depuis où nous plaçons notre attention est où nous plaçons notre énergie, alors pour que nous puissions créer à partir du champ plutôt qu’à partir de la matière, nous devons abandonner ce que j’appelle aller au-delà de vous-même. En abandonnant votre attention investie et l’énergie du matériel réalité tridimensionnelle des sens, et au lieu de déplacer votre attention et votre énergie vers un monde de fréquence et d’énergie, vous devez définir votre identité.

Poursuivre la lecture

Les effets des vibrations sonores sur l’eau

Fréquences cymatiques des voyelles humaines, vitraux, cartographie des molécules Pi et Phi et ADN ... l'univers est la géométrie.
Fréquences cymatiques des voyelles humaines, vitraux, cartographie des molécules Pi et Phi et ADN…

Les effets des vibrations sonores sur l’eau et, par extension, sur les liquides corporels : sang et lymphe

Le son est un phénomène physique décrit comme une onde. Il peut traverser tous les états de la matière, gaz, liquide, solide ou plasma, à une vitesse dépendant du milieu. En traversant cette matière, il produit des vibrations qui sont à l’origine du procédé cymatique1.

La cymatique permet de visualiser le son par la mise en vibration d’un corps, comme le sable ou l’eau. En vibrant, celui-ci se déplace en fonction de la fréquence des oscillations, dessinant les mouvements qu’il subit.

Expérience cymatique menée uniquement avec l’eau et le son. Diapason : LA = 432 Hz – Battements binauraux : 8 Hz (gauche 480 Hz – droite 488 Hz) – 72 bpm

Poursuivre la lecture

Qi Gong – Le singe

Portrait de singe
Crédit : Pixabay

 

Le Qi Gong du singe fait partie de la série intitulée « le jeu des cinq animaux » créée par HUA TUO (110 – 220 après J-C), médecin sous la dynastie des HAN, pour fortifier le corps et le garder en bonne santé. Cette série propose d’imiter le comportement de cinq animaux, basées sur leurs habitudes comportementales : le tigre, le cerf, l’ours, le singe et la grue.

Le singe est bien connu pour son agilité, son don d’imitation, sa bouffonnerie. Il y a un aspect déconcertant dans la nature du singe, qui est celui de la conscience dissipée. Lie-tseu1 en fait un animal irritable et sot. L’agilité du singe trouve pourtant une application immédiate dans la Roue de la Vie2 dans le bouddhisme, où il symbolise la conscience, mais au sens péjoratif du terme : car la conscience, celle du monde sensible, saute d’un objet à un autre, comme le singe de branche en branche. De même la maîtrise du cœur, sujet au vagabondage, est-elle comparée, dans les méthodes de méditation bouddhiques, à la maîtrise du singe3.

Dans la pratique du Qi Gong du singe, on imite le comportement caractéristique de cet animal en essayant de s’approprier au mieux sa souplesse, son agilité et sa vivacité, et ce, tout en restant serein à l’intérieur.4

Continuer la lecture de Qi Gong – Le singe

Les yeux, miroirs de l’âme

Yeux de Bouddha (Grand stoupa de Bodnath au Népal)
Le Stoupa de Bodnath (Népal) – Les yeux du Bouddha peints aux quatre points cardinaux posent un regard observateur sur les hommes et leurs actions…

La Médecine traditionnelle chinoise (MTC) offre à la médecine ophtalmique une approche thérapeutique complémentaire et préventive. Les maladies de l’œil ne reposent pas uniquement sur des symptômes et des signes locaux, mais sur des syndromes incluant la totalité du corps. Il est dit dans le plus ancien ouvrage de MTC Ling Shu1 que : « L’observation des cinq couleurs dans les yeux permet de connaître l’état des cinq organes et d’évaluer l’état de santé ».
Les troubles oculaires peuvent avoir des origines diverses, la médecine chinoise explique qu’une mauvaise gestion des émotions comme la tristesse ou une colère inconsciente peut être à l’origine de différents problèmes.
L’œil est en relation avec le mouvement Bois, ainsi que l’énergie du Foie, de la Rate, du Rein, du Cœur et du Poumon. Une perturbation de la fonction physiologique du sang et de l’énergie d’un des organes entraînera un désordre au niveau de l’œil et de la vision. L’observation de l’œil ou le diagnostic en Médecine traditionnelle chinoise combiné à la palpation des pouls et au diagnostic de la langue, sont des techniques efficaces pour déterminer le meilleur traitement pour chaque patient. Le dysfonctionnement des organes internes se reflète autant au niveau du corps que des yeux. L’énergie essentielle des cinq organes (Zang) et des six entrailles (Fu) a son point de concentration dans les yeux. La prunelle représente l’essence des os (reins), l’iris celle des muscles (foie), la sclérotique (le blanc de l’oeil) représente l’ensemble de l’énergie essentielle (poumon). Les petits capillaires situés sur la cornée représentent l’essence du sang.

Poursuivre la lecture