Douze étapes d’un cycle de vie

Le symbole Yin Yang au centre des animaux du zodiaque chinois

Wu Ji considère la vie comme un tout intégré. Yin Yang voit le tout sous deux aspects interdépendants. Le cycle de croissance en 12 étapes voit le même tout en 12 aspects ou phases énergétiques, chaque phase ayant une relation avec le tout, ainsi que les autres phases. Le Yin Yang, les cinq phases et le cycle de croissance en 12 étapes peuvent percevoir et révéler différentes conditions au sein d’une même situation, offrant une variété d’outils analytiques et de méthodes de traitement.

Le cycle de croissance en 12 étapes identifie les étapes de croissance et de déclin d’un cycle. Les stades les plus favorables et les plus puissants pour de nombreuses applications des arts taoïstes sont les stades quatre et cinq, ou adulte et premier (Wang). Chaque modèle a ces cycles, qui peuvent offrir des opportunités. Par exemple, dans les étoiles volantes feng shui (xuan kong fei xing), nous identifions les étoiles Wang et les activons pour générer des énergies et des influences propices et prospères. Le cycle de croissance en 12 étapes est la structure énergétique de l’horloge méridienne. De nombreuses méthodes d’identification des méthodes d’acupuncture et de traitement à base de plantes existent dans ce modèle énergétique.
Poursuivre la lecture

L’hiver

Solstice d'hiver à Stonehenge (UK)
Le solstice d’hiver à Stonehenge (UK). Stonehenge est connu pour son alignement avec le soleil lorsqu’il se couche au solstice d’été et qu’il se lève au solstice d’hiver.

L’hiver est associé au REIN1, au NORD, à l’eau, au froid, à la couleur noire, à la saveur salée, à la nuit, à la vieillesse…

Extrait du chapitre 2 du SU WEN2 :

Les trois mois de l’hiver sont appelés :
fermer et thésauriser ;
l’eau gèle, la terre se fendille,
nulle excitation ne vient plus du YANG.
On se couche tôt, on se lève tard,
on s’en remet pour tout à la lumière du soleil.
On exerce le vouloir
comme enfoui, comme caché,
comme tourné seulement vers soi,
comme occupé à se posséder.
On fuit le froid, on recherche la chaleur,
ne laissant rien s’échapper par les couches de la peau,
de peur d’être dangereusement démuni de ses souffles.
Ainsi se conforme-t-on aux souffles de l’hiver,
la voie pour l’entretien de la thésaurisation de la vie.

Poursuivre la lecture

Yin Yang, la voie de la souplesse

Représentation du principe Yin Yang
Comment Yin Yang nous permet de mettre fin aux hiérarchies entre hommes et femmes et rend à chaque individu sa liberté d’action. Car chacun est, en même temps et successivement, Yin et Yang.

Que signifient Yin et Yang ?

Yin Yang est un seul mot qui représente un système de pensée. Au cours du dernier millénaire av. J.-C., les Chinois réfléchirent au fonctionnement des choses, le Tao. Ils généralisèrent alors la « pensée par deux », c’est-à-dire l’idée que toute situation se divise toujours en deux. Un jour, par exemple, est toujours constitué d’une journée et d’une nuit. La journée est à la fois le passé et le futur de la nuit. Les Chinois décidèrent d’utiliser un couple de mots courants, Yin Yang, comme emblème de cette pensée par deux. Dans leur sens concret originel, Yin signifie « ubac », le versant d’une montagne exposé au nord, et Yang « adret », le versant exposé au sud. Comme les deux versants d’une même montagne, il ne peut pas y avoir l’un sans l’autre. Le système Yin Yang nous rappelle ainsi que toute situation a toujours deux aspects : Yin et Yang ne sont pas semblables, mais ce ne sont pas des entités contradictoires ni des qualités opposées. Yin marque, par exemple, un début d’orage, Yang sa fin. L’autre principe posé par Yin Yang est que tout change tout le temps. Autrement dit, une chose peut être à la fois une et son contraire. Tout dépend du moment et de l’endroit depuis lesquels on l’observe. Ainsi, les deux aspects d’une même situation oscillent en permanence, dans un battement continuel. Le Yi Jing, texte fondateur de la civilisation chinoise1, résume cette pensée ainsi : « Un aspect Yin, un aspect Yang, c’est comme cela que tout fonctionne. »
Poursuivre la lecture